Le Canadien de Montréal: on en parle d’eux plus hors glace que pour ce qu’ils font sur la glace

Voilà mon constat de la saison 2008-2009.  On a parlé du Canadien de Montréal davantage pour ce qui se passe hors glace que sur la glace.

La vie nocturnes de certains joueurs.  L’affaire Kostystin-Kostystin-Hamrlik.  Les contrats des joueurs.  La vente du Canadien.  Le 100e anniversaire de l’équipe.  Le 99e anniversaire de l’équipe.  Qui viendra ou qui viendra pas à la date limite des transactions.  Quels joueurs autonomes signera à Montréal en juillet.

Plus d’ence a coulé dans les journaux sur ce qui s’est passé hors glace que sur la glace.

On a davantage parlé de toute sorte de chose que de hockey, la mission même du Canadien de Montréal.

Voilà quel a été le problème du Canadien de Montréal cette année.

Je vais vous confier un secret.  Rien de tout ça changera en 2009-2010 car Montréal commence à devenir une sorte de Cleveland où personne ne veut aller.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s