Le DG derrière le banc, pas un grand succès dans la LNH

Selon mes recherches aucun directeur gérant n’a remporté la Coupe Stanley alors que celui-ci avait décidé de congédier son entraîneur chef et de s’approprier de la fonction en étant celui qui dirige derrière le banc.

La mission du Canadien cette année de 100e anniversaire était claire.  Remporter la Coupe Stanley.  Jusqu’ici l’équipe ne se dirige pas vers ça si on regarde la panoplie de points d’interrogations.  Le plus gros point d’interrogation est maintenant derrière le banc.  Il y’en a d’autres.  La défensive, les gardiens et l’avantage numérique.

Rajouter à cela un grand nombre de matchs à domicile qui fera en sorte que plusieurs joueurs ne s’arrêteront pas de fêter.

Qu’est-ce qui changera avec Gainey derrière le banc ?

Rien.  Ils seront éliminés ou feront les séries par la porte d’en arrière avant que la troupe de Gainey ne se fasse démolir par l’équipe de son ancien entraîneur Claude Julien.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s