Le Canadien dans le dalot

Après un après-midi de quilles pour les joueurs du Canadien de Montréal à Edmonton, voilà qu’il est 23h30 et c’est 5-1 pour les Oilers à Edmonton avec moins de 7 minutes à jouer à la seconde période.

José Price, pardons Carey.  Y’est si souvent à genoux, il  est mauvais, le jeu de puissance du Canadien est anémique.  La défensive nulle, sauf à 5 contre 3.

Ça prend du changement mais Carbonneau s’entête avec des trios de con et en plaçant Steve Bégin dans les estrades.

Jorges – Lapierre – Laraque
Dandenault – Plekanec – Kovalev

Vraiment ça fait dure…

Au moment de terminer cet article la seconde période vient de se terminer c’est 6-1 pour les Oilers.    Si ça continue ils termineront la soirée avec un X au 3e  carreau, pour parler en termes de quilles.

Je vais me coucher je doute que le Canadien marque 5 buts en 3e période même s’ils ont déjà effectuer une belle remontée dans le passé lors d’une certaine partie contre les Rangers et qui les avait relancer.

Revenons à Carey Price, 6 buts en deux périodes, allô la belle moyenne de buts alloués tantôt.  J’ignore pourquoi Guy Carbonneau s’entête à le laisser dans les buts alors qu’il aurait dû le retirer après le 4e but.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Le Canadien dans le dalot »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s