Dossier Sundin: rêver pas il n’y a pas de plan B

Ça me fait rire de voir les journalistes analyser Bob Gainey et mentionnez qu’il devra sans doute se tourner vers son plan B vu que Sundin ne semble pas vouloir venir jouer à Montréal.

Le Plan B c’est rien, du vent.

Le Plan A aurait dû être d’échanger Saku Koivu  et le plan B embaucher Sundin.

Quel beau gérant il fait ce Bob Gainey. La trouvaille du siècle, une coche en dessous de l’inventeur du boutons à quatre trous.

Si Gainey n’a pas su convaincre Brière, Hossa pourquoi réussirait-il à convaincre Sundin?  Quelqu’un peut m’expliquer cela s.v.p.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s