Boston – Montréal, un 7e match tout peut arriver

Ce soir au Centre Bell, les Bruins se présenteront confiants et avec rien à perdre car de toute façon personne sauf quelques partisans des Bruins ne les voyaient gagnants de cette série.

De leur côté les joueurs du Canadien se présenteront sur la glace avec LE doute.  Celui de perdre.  Celui de mettre fin aux espoirs de remporter la Coupe suite à une saison de rêve avec cette première place acquise dans l’Est donnant droit à l’avantage de la patinoire pour les trois premières rondes.

Certes personne ne voyait le Canadien en tête de l’Est en début de saison.  Mais les mauvaises prédictions ont fait place à la frénésie du « tout est maintenant possible » avec la première place de l’Est.

Une équipe ne peut pas terminer première et baisser pavillon en première ronde contre la 8e place et contre une équipe sur laquelle elle a eu le dessus tout au long de la saison.

Si cette belle frénésie qui règne à Montréal se terminait ce soir, de nombreux partisans auraient un doute à jamais de leur équipe qui n’a pas remporté les grands honneurs depuis 1993… c’était il y  a 15 ans.  Combien de jeunes au Québec de 14 ans et moins n’ont jamais vu gagné le tricolore et seraient très déçus de les voir perdre ce soir?

Le Canadien de Montréal doit gagner ce soir, ça n’aurait aucun bon sens de perdre contre les Bruins.  Ces Bruins que le Canadien a battu huit fois cette saison en autant de rencontres.

Si jamais le Canadien triomphait ce soir, les partisans des Bruins auront toujours les Red Sox ou les Patriots pour se consoler et espérer avoir à nouveau une équipe championne dans leur ville.

Si les Bruins gagnaient, les partisans du Canadien n’ont rien pour se consoler. LEUR équipe c’est le Canadien les autres ce ne serait même pas assez pour panser le quart de la profonde plaie d’une élimination.

En fait leur seule consolation sera de se dire que pour les partisans des Leafs l’attente est de 41 ans contrairement à 15 pour Montréal.  « Leafs sucks » qu’on entend et voit souvent à Montréal.  Après 15 ans sans Coupe Stanley, peut-être que quelqu’un à Toronto commencera à porter un chandail « … Habs too! »

À vos téléviseurs amateurs de hockey!  Le match de l’année pour le tricolore c’est ce soir.  Est-ce que demain on verra le « happy fan » ou le « unhappy fan »?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s