Prédictions séries – ronde 3

Tampa Bay – Boston

Pas facile de prédire cette série.  Roloson d’un bord garde comme s’il avait 25 ans, de l’autre côté Tim Thomas est toujours aussi solide.  C’est l’attaque où je donne l’avantage au Lightning, la défensive à Boston.  Mais le point le plus important, l’entraîneur, je donne un gros penchant à Tampa Bay.  Je prédis donc une victoire de Tampa Bay en 6 matchs.  À Tampa Bay on a l’expérience d’aller à la Coupe Stanley et plusieurs veulent y retourner.

San Jose – Vancouver

Les Sharks sont fatigués, les Canucks bien reposés et sûrement que les jumeaux Sedin ont eu le temps de comprendre qu’ils étaient enfin arrivés en séries.  Du côté des Sharks deux gros canon ne font pas grand chose, Patrick Marleau et Dany Heatley.  Dans les buts San Jose a un avantage, encore une fois c’est au niveau de l’entraîneur que cera la différence.  Les Canucks en 6.

Quand le trio francophone le plus hot se retrouve à Tampa Bay

Montréal, seule ville à majorité francophone dans la LNH n’est même pas digne d’avoir un joueur francophone comme grande vedette de l’équipe.

Normal avec celui qu’on pourrait qualifier d’anti-Québécois, Bob Gainey.

Pendant ce temps les vrais amateurs de hockey du Québec, devront se déplacer en Floride pour voir le trio de francophones le plus hot de la LNH.

Ainsi Vincent Lecavalier, Martin St.Louis et Alex Tanguay formeront le trio que tout le monde espérait à Montréal, mais qui évoluera à Tampa Bay.

Ce qui serait le coup de jarnaque le plus atroce à Bob Gainey c’est de voir le Lightning vendu à un groupe d’hommes d’affaires de Québec et que ce trio se retrouve à 250 km de Montréal à terroriser Gainey, l’anti-francophone et sa bande de joueurs d’avant qu’on peut qualifier de Schtroumpfs.

Il n’est pas normal à mon avis qu’une équipe de hockey ayant un bassin de fans à grande majorité francophone se retrouve avec seulement trois joueurs francophones dans l’équipe et qui évolueront au sein du troisième et du quatrième trio.

Les éclaireurs du Canadien seraient très actifs

À Tampa Bay, à Miami, à Phoenix, à Edmonton, au Colorado et à Anaheim ont signale la présence d’éclaireurs du Canadien de Montréal.

Ça sent l’échange à plein nez mais pas moyen de savoir qui quittera le navire du tricolore.

Mettez un vieux deux papier que Alex Kovalev sera échangé.  De toute façon il ne reviendra pas à Montréal l’an prochain, plusieurs le voient retourner en Russie.

Le petit club a perdu à Tampa Bay

Troisième défaite consécutive du Canadien ce soir à Tampa Bay.

Le petit club a perdu une fois de plus.

Après avoir accordé autant de buts je ne serai pas surpris de revoir Carey Price sur la liste des blessés avec une blessure au haut du corps, son égo.

Brisebois et Bégin écopent. Ha le Canadien et les francophones

Imaginez.  Le Canadien rappelle Ryan "je score dans mon but" O’Byrne et c’est Patrice Brisebois qui le jour de son anniversaire devra regarder le match de ce soir du haut des estrades à Tampa Bay.

Quant à Steve Bégin il est exclu de la formation pour un deuxième match consécutif.

Ha le Canadien et les joueurs francophones.  Pas facile.  Faut plaire aux anglophones et au propriétaire américain.

Si j’étais Steve Bégin ou Patrice Brisebois je demanderais un échange.

Il est clair que Bégin a beaucoup de coeur et qu’il pourrait venir hanter ses anciens coéquipiers durant les séries.

Je verrais très bien Steve Bégin avec les Bruins à Boston.  Même chose pour Patrice Brisebois.

Patrice Brisebois vaut beaucoup mieux que Ryan O’Byrne, c’est avec semblables décisions qu’on s’aperçoit que Guy Carbonneau a la maturité d’un coach de pee-wee et que sa place derrière le banc de l’équipe de l’Est au match des étoiles était de la pure frime.  Si le match avait été présenté ailleurs, en aucun cas Carbonneau n’aurait été considéré.

Même Michael Ryder passe pour un génie à Boston sous la direction de Claude Julien. 
Mikhail Grabovsky fait flèche de tout bois à Toronto.
Sergei Samsonov a déjà plus de points que sa saison passée à Montréal en 2006-2007.  Il a fait de même la saison dernière.

Il est clair que Guy Carbonneau n’est pas capable de tirer le meilleur de ses joueurs et ça lui jouera bien des tours d’ici la fin de la saison.

Pourquoi la plupart des joueurs qui quittent Montréal deviennent meilleurs?  Il semble que c’est là une question que la direction du Canadien ne se pose pas.

Pourquoi la plupart des joueurs qui arrivent d’une autre équipe et signent avec Montréal deviennent moins bons?  Là aussi c’est une question que la direction du Canadien devrait se poser.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.